Popup

BIENVENUE

sur le site de l'Union Nationale des Personnels et des Retraités de la Gendarmerie

 

LE MAGAZINE PARTENAIRE

 

 

Une note interne a été publiée samedi par la gendarmerie pour justifier les fonctions et les grades d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase, tous deux impliqués dans des violences commises le 1er mai.

 

© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP - Alexandre Benalla, chargé de la sécurité d'Emmanuel Macron, le 17 juil 2017 au Touquet

 

Des précisions ont été fournies pour tenter d'apaiser les tensions des troupes. La gendarmerie a publié samedi une note interne, afin d'expliquer les fonctions d'Alexandre Benalla et de Vincent Crase, tous deux visés dans une affaire concernant des violences commises lors des manifestations du 1er mai à Paris, a appris BFMTV ce dimanche, confirmant une information du Parisien.

 

Grade de lieutenant-colonel pour Benalla

 

Cette note explique notamment qu'Alexandre Benalla a été radié à sa demande en 2017 de la réserve opérationnelle, dans laquelle il était engagé depuis 2009. Il a ensuite été réintégré par la direction en qualité d'"expert". C'est alors qu'il a obtenu le grade de lieutenant-colonel, au sein de la réserve opérationnelle spécialisée, qui rassemble 74 experts qui font office de consultants.

Quelques précisions ont été apportées sur ce grade de lieutenant-colonel, principal sujet d'irritation dans les troupes de la gendarmerie. La note stipule que ce grade lui a été conféré au titre de son niveau d'expertise, qu'il est "temporaire" et ne lui donne "aucune prérogative de commandement".

 

Procédure de radiation

 

Concernant Vincent Crase, on apprend qu'il fait partie, pour sa part, de la réserve opérationnelle classique, en tant que chef d'escadron, depuis 1996. Il effectuait des missions de formation et d'encadrement de façon régulière.

Après avoir apporté ces justifications, la gendarmerie conclut sa note en annonçant qu'Alexandre Benalla et Vincent Crase feront l'objet de sanctions. Une procédure de radiation des deux hommes est engagée dans la réserve de la gendarmerie.

 

 

Source : BFM TV

 

 


Le Bureau

  • bureau1 Bernard GAUDEL Président
  • portrait Secrétaire GENERAL Secrétariat
  • bureau2 Serge MONTESANO Trésorier
  • bureau9 Richard HERY Trésorier adjoint
  • bureau7 Richard MROWCZYNSKI Relations sociales
  • bureau3 Jean COQUIL   Délégué Vanuatu
  • bureau5 Gilbert GEORGEON Porte drapeau
  • Portrait Victor BOUISSET   Porte drapeau
  • bureau4 Olivier LE TALLEC Webmaster
  • bureau12 Nasser BENDADI Représentant de l'association

 

 

 

Statistiques de visite

Compteur d'affichages des articles
1596844

Les rendez-vous ...

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
7
8
9
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Accès adhérent

Derniers articles

NICK CONRAD NICK CONRAD Le rappeur Nick CONRAD « baise la France » et le Pouvoir, lui, montre son impuissance.   On l’a...
PAROLE DE PREFET PAROLE DE PREFET  Un préfet ne devrait pas dire ça.   Un préfet de police qui parade sur le champ de bataille,...
JEAN VERINES JEAN VERINES Le chef-d'escadron Jean VERINES   Le poilu Jean Vérines est né le 16 avril 1894 à...
LE LIVRE LE LIVRE Pour le général Soubelet, "nous payons une quarantaine d’années d’inaction, de renoncement et...
LA VOIX DU GENDARME LA VOIX DU GENDARME Nouveau magazine partenaire   La Voix du Gendarme : un magazine pour les Gendarmes, par des Genda...

Droits de publication ...

L’UNPRG-NC-V agissant en toute indépendance de la GENDARMERIE NATIONALE, les idées, opinions et prises de position présentées sur ce site sont celles de son (ses) auteur (s) et ne peuvent être interprétées comme celles de l’Arme ou recueillant tant soit peu son accord que son soutien.

La publication, l’usage, la distribution, l’impression ou la copie non autorisée des attachements qu'il contient  sont strictement interdits.